Visiteurs: 486909
Aujourd'hui: 188
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Discussion

Jibinou: Ttes belle année à vous tous!

La torpille: Bonne année 2020 à tous !

Kenjy: Hellooo, merci à toi aussi Sergio et que cette Année soit meilleures que les précédente :) , Bonne année aux autres forumiste:)

MILLSERGE: Meilleurs vœux à tous et tout ce qu'il y a de bon pour cette nouvelle année 2020

38nico: Bonne année 2020 à tous !!

bastide: Bonjour à tous
Ma 190 D 2,5 de 1988 ( 620.000 km) a une fuite d'huile sur la BVA au niveau de la prise du compteur de vitesse. Il y a une bague d'étanchéité, quelqu'un sait il comment procéder pour la remplacer. Grand merci d'avance.
Bastide

MILLSERGE: @ clapmerco: Non toutes les EVO 2 sont numérotées, au même titre que les EVO I d'ailleurs
Il y a des 2.5-16 kitées EVO2 mais ce kit à été monté par les propriétaires
Il n'y a eu aucune 2.5-16 sorties d'usine avec le kit EVO 2

clapmerco: Bonjour à tous les membres, je suis nouveau sur ce Forum et fan de 190 , je suis sur une , belle .Petite question existe t il des evolution 2 non numérotés ou est ce qu'il existe une 190 2l5 16 avec un kit evo 2 d'origine ?
merci de votre réponse

190E1.8: Bonjour merci pour l'ajout.
Jje suis propriétaire d'une 190 1.8 phase 2 et collectionneur d'autres véhicules.

MILLSERGE: @ Sergio: en feux de route sur les 2 ampoules ou 1 seul coté ?
Si ton souci se trouve sur les 2 cotés se sera le commodo qui est HS. Si c'est que sur une seule ampoule, alors tire un file en partant de la languette du fusible pour aller jusqu'à la prise de l'ampoule.... Est ce que ça s'allume ?

sergio: Bonjour , propriétaire d'un 190 D 2.5 j'ai un souci d'alimentation électrique un feu de route. Fusible bon, Ampoule bonne. Le courant n'arrive pas au culot de l'ampoule. Merci de me venir en aide. Sergio

Mrc: Et je n y gagne rien pour info merci de votre compréhension

Mrc: Bonjour pour info sur bibliauto.fr revue technique sûr plusieurs mercedes et autre si sa peux aides.

Mrc: Propriétaire d une 190e 2.3 16s a restauré bessoins conseil pour remise en état futur merci

Mrc: Bonjour à tous

General Lee: Bonjour à tous ;-)

Michel1972: Remettre une poignée de frein a main pour Mercedes 190

Fred-Exige: Salut

ri8: Bonjour, je roule depuis 13 ans dans un 190E 2,0 essence bleue de 1992 avec bonheur. SP95 puis SP98 Mais depuis 2 ans elle montre des signes de failblesses. Notament le moteur se coupe à chaud et elle peine à redémarrer. Il faut attendre un peu puis elle repart. A froid elle démarre au quart de tour. A chaud le démarreur tourne dans le vide. Doigts d 'allumage et faisceau neuf.
Capteur PHM? (Mais ou se trouve-t-il?)

dilettante: Bonsoir,
j'ai un soucis avec ma 190E 1,8i, je démarre, je fais quelques km si je coupe le moteur, il faut que j'attende au minimum 30 min pour redémarrer. J'ai régulièrement des trous à l'accélération. Avez vous l'une ou l'autre piste pour améliorer son comportement. Merci

leomendel: @antoine123 envoi un MP a @MILLSERGE il vas tout te dire!

antoine123: J'ai toujours voulu être au moins contributeur une fois sur ce fofo mais on m'as jamais proposé :/

MILLSERGE: @ LEMEDITERRANEEN : Bah dans ce cas va chercher tes infos sur les sites gratis.
Mais le paiement est de 15.74€ pour l'année, combien te prendrais un garagiste pour te faire la réparation ? a toi de faire la différence
Effectivement on est pas sur un hébergeur gratuit, mais sur un hébergement payant

leomendel: Le forum est aussi une association. Il faut bien payer le site tu ne penses pas? C'edt pas gratuit l'hebergement!

LEMEDITERRANEEN: C EST PAS NORMAL DE PAYER POUR AVOIR DES INFO , Y A QUE CE FORUM QUI FAIT CA


Rafraichir

Archives
 
Syndication Mercedes-Benz 190D BlueEfficiency : Un mariage détonnant !
Mercedes-Benz 190D BlueEfiiciency : moteur Merci au constructeur Daimler® pour les images et à Piette François du site www.vroom.be pour l'actualité ci-dessous ;)
Des photos sont consultable dans la galerie : W201 190D BlueEfficiency : millésime 2009


Petit retour en arrière, en 1983, pour être précis. Alors que le moteur essence dominait très largement le marché, Mercedes implantait un moteur diesel sous le capot de sa 190, qui allait plus tard, devenir la Classe C. Le moteur en question était, à l’époque, au meilleur niveau : 2 litres de cylindrée, atmosphérique et 72 chevaux à 4.600 tr/min. Certes, voilà qui doit bien vous faire sourire ! Et quelques ingénieurs de la maison allemande aussi, car ces derniers se sont demandés ce que cela donnerait en implantant un moteur actuel sous le capot de l’une de ces 190. Le résultat ? Absolument décoiffant ! Qui a dit que les Allemands n’avaient pas d’humour ?



Du costaud !



Le modèle choisi pour la transformation fut la 190 E 2.6 Sportline, déjà prévue à l’époque pour supporter les 160 chevaux du 6 cylindres de l’époque. Voilà qui n’est pas de trop pour encaisser le couple et la puissance du nouveau moteur des sorciers de Stuttgart…



Bond en avant !


Le moteur choisi est celui de la C250 CDI BlueEfficiency. Une dynamite de 204 chevaux et 500 Nm ! Soit deux fois plus de couple que la E 2.5-16 Evolution II, qui était la plus musclée des 190 avec ses 245 Nm ! Logé dans une caisse devant supporter quelque 300 kg de moins que le modèle actuel, inutile de dire que les performances sont pour le moins décoiffantes : 6,2 secondes pour le 0 à 100 km/h !



Conso effondrée


Si la 190 D de l’époque affichait une consommation moyenne de 7,3 l/100 km, ainsi motorisée, la consommation s’effondre à un ridicule 4,9 l/100 km avec ce nouveau moteur ! A noter qu’une C 250 CDI actuelle ne demande que 0,2 litre supplémentaire, en dépit d’un sérieux surpoids. La raison à cela ? Une finesse aérodynamique nettement meilleure qu’auparavant (Cd de 0,27 contre 0,34) et des accessoires moins énergivores.



Un petit tour sur la route


Mercedes nous a permis de faire un – tout – petit tour en tant que passagers de cette 190 pour le moins particulière. Extérieurement, impossible de la démarquer d’une autre 190. Seul un très discret logo BlueEFFICIENCY posé sur les ailes avant entretient la confusion. Jantes, accessoires, tout le reste est d’origine. Hormis la suspension : elle est littéralement posée par terre !



Nous voici installés, dans une ambiance des plus 80’s, à base de plastiques même pas dignes d’une Daihatsu Cuore actuelle et d’un pare-brise collé au nez des passagers avant. Démarrage, le 4 cylindres s’ébroue discrètement et… en route ! L’ingénieur au volant, pas très bavard, nous gratifie pourtant de quelques sourires lourds de sous-entendus… Premier démarrage, première accélération et… Bon dieu ! Ça pousse ! Scotchés au fond du dossier, nous nous regardons mon confrère et moi-même, éberlués par les performances de cette mamy ! Les petites routes avoisinantes sont l’occasion de poussées magistrales allant jusqu’à des vitesses franchement illégales, sous le regard complètement médusé des conducteurs de BMW et autres Audi modernes ! Ces derniers doivent encore être sous le choc de s’être fait laissés sur place par une vieille Mercedes de 20 ans d’âge ! Et manifestement, la transformation a été effectuée avec sérieux : la motricité ne laisse jamais le conducteur en plan ! A quand un V8 AMG sous ce même capot ?



General Lee, Le : 05/09/09